Mauvaise Éducation – Spectacle en 3 rounds

Qu’est-ce l’éducation? En quoi consiste exactement cette pratique? Comment éduque-t-on? Qu’est-ce qui est en question dans l’éducation? Dans quel but éduque-t-on? Dans quelle direction? Comment définir les objectifs? Qui peut déterminer ce que devra être le futur? Comment détermine-t-on l’avenir? Comment l’examiner? Comment prendre des risques pour l’avenir? Comment savoir si nous sommes prêts à faire face à celui-ci? Et comment savoir si nous sommes bien préparés pour les temps futurs avec des formules du passé?

Si l’éducation précède toujours un moment de la vie dans lequel nous ne trouvons pas encore, si ce moment est soi-disant formé, comment pourrait-elle échapper au piège de ce passé? Comment peut-elle permettre qu’un enfant élevé hier puisse franchir la ligne du temps demain, en se servant de choses apprises antérieurement, et de laisser la place à l’avenir? Si nous nous bornons à reproduire tout le temps les mêmes  modèles d’éducation et si, par ailleurs,  nous limitons l’éducation à une courte période de la vie, nous risquons d’être  très vite dépassés par la vie même.

20% de la population mondiale a une éducation formelle, c’est-à-dire une personne sur cinq. Des milliers de professeurs, d’auxiliaires d’éducation, de gestionnaires et d’administrateurs sont impliqués dans ce phénomène de l’éducation. Ce qui est frappant c’est le fait que la réflexion, que devraient avoir ces personnes sur le rôle qu’elles ont à jouer dans l’éducation, ne soit pas prise en compte par la politique qui devrait en établir les stratégies. Nous voulons explorer le domaine de l’éducation formelle, ainsi que les lieux non-formels où elle se manifeste, c’est-à-dire dans les différentes étapes d’une vie: crèches, maternelles, écoles primaires et secondaires, universités, centres de formation, universités pour les séniors, etc.

Suite à une recherche menée sur l’éducation, nous assisterons à un combat sur scène: entre différentes générations et idéologies, entre les structures du pouvoir.

Mauvaise Éducation – Spectacle en 3 rounds sera précédé d’une longue période de recherche, auprès d’adultes de divers horizons et d’enfants entre 9-10 ans, avec qui on fera des rencontres et des ateliers.

en création

Prochaines présentations

  • [PREMIÈRE] 12 au 17 décembre, São Luiz Teatro Municipal (Lisbonne)
  • 1 au 4 mars '23, Centro Cultural Vila Flor (Guimarães)
  • 16 au 18 mars '23, Teatro do Campo Alegre (Porto)

Mise en scène

Miguel Fragata

Texte

Inês Barahona

Travail chorégraphique

Victor Hugo Pontes

Avec

Ana de Oliveira e Silva, Carla Galvão et Teresa Gentil

Participation speciale

Vitória Fragata

Musiques originales

Hélder Gonçalves

Design de lumières

Rui Monteiro

Scénographie

Fernando Ribeiro

Costumes

José António Tenente

Design sonore et Régisseur son

Nelson Carvalho

Régisseur lumières

Luís Ribeiro

Construction scénographie
Josué Maia

Responsables de formation (recherche)

Inês Barahona, Vera Alvelos et Manuela Pedroso

Documentaire vidéo

Joana X et Nuno Marques

Production exécutif

Luna Rebelo et Sofia Bernardo

Communication

Maria Salgado et Rita Tomás (consultante)

Production

Formiga Atómica

Coproduction

São Luiz Théâtre Municipal (Lisbonne), Théâtre Municipal de Porto (Porto), Centro Cultural Vila Flor (Guimarães) et Plano Nacional das Artes

Aides
PNA – Plano Nacional das Artes, CCB – Centro Cultural de Belém, CEA – Centro de Experimentação Artística da Moita, EGEAC – Galerias Municipais, Fundação Arpad-Szenes Vieira da Silva

Remerciements

Ana Lobato, Joana Costa Santos, Causas Comuns, Marina Deus

type de public ciblé

tout public (plus de 10 ans)
Durée

à définir